Rechercher

COVID 19 & Etat Nutritionnel


L’infection génère une large variété de réponses immunitaires, de l’asymptomatique à la détresse respiratoire, les cas légers représentent 81 % des infections, sévères 14 % et critiques 5 %.


La première réaction de l'organisme contre l’infection est le déclenchement de la réponse immunitaire, une réaction excessive pouvant endommager les tissus et les poumons. La nutrition, par son rôle dans la réponse immunitaire, pourrait moduler l’inflammation et avoir un impact sur l’infection.


Les études réalisées dans diverses unités de soins intensifs relèvent que 48 % des patients COVID-19 sont obèses (IMC >30), cette obésité jouant sur la mortalité et la gravité de la maladie (risque de thromboses, détresse respiratoire, et contexte inflammatoire chronique générant une réponse immunitaire excessive).


Les comorbidités sont aussi plus élevées (diabète de type 2, HTA, maladies cardiovasculaires…). Si l’obésité est un facteur de risque, la sous nutrition ou malnutrition est aussi pointée du doigt comme génératrice de risque accru de morbidité face au SARS-CoV-2.


D’une part parce que l’infection génère une demande énergétique accrue et d’autre part parce que si l’état nutritionnel n’est pas satisfaisant, la réponse immunitaire est limitée, rendant l’organisme plus vulnérable. Le système digestif peut lui aussi être atteint lors d’une infection chez des patients COVID-19.


Il est certain que l’état nutritionnel des individus est lui même impacté par les mesures visant à limiter la propagation du virus : le confinement, le changement des habitudes sportives et l'augmentation de la sédentarité aggrave la prévalence de l’obésité, alors que d’autres personnes ont un état nutritionnel dégradé, du fait d’une mauvaise hygiène alimentaire.


En cette période de pandémie, gardons en mémoire de manger le plus vrai, vert, et varié possible afin de maintenir un bon état nutritionnel et renforcer les capacités naturelles de l’organisme à répondre efficacement en cas de rencontre du virus. Les fruits et légumes, les légumineuses, les protéines et les acides gras de qualité (oméga 3 notamment sont particulièrement importants pour apporter les nutriments dont le corps a besoin, de même que l’hydratation, qui régule la température corporelle, l’activité cardiaque , et l’humeur etc.


D’près Silverio R et al Coronavirus Disease 2019 and nutritional Status: the missing link.


112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Sèche